Parc des Grands Jardins (été 2020-2021)

Un ilôt de grand nord québécois

Le parc national des Grands-Jardins, aire centrale de la réserve de la biosphère, est un joyau de Charlevoix. Une flore et une faune des plus particulières à cette latitude rendent ce site unique en son genre. Qui aurait cru possible de marcher dans la taïga à moins de 1 h 30 de route de Québec ?  Tapis de lichens et végétation nordique exceptionnelle longent ses sentiers. Voilà une des particularités des Grands-Jardins. Les visiteurs seront émerveillés par cet « îlot de Grand Nord québécois ». Accordez-vous des moments inoubliables dans un paysage de taïga et de toundra. Pénétrez au cœur d’une forêt d’épinettes noires sur un tapis de lichen, véritable jardin à l’anglaise. Cette végétation arctique abrite des troupeaux de caribous. 

 

2021 (21 au 23 juillet)

Comme l’an passé, nous avons campé dans le secteur Arthabaska. Le premier jour, nous avons fait en partie le sentier Le Brûlé. Nous nous sommes rendus jusqu’au premier point de vue d’où nous avons pu admirer le paysage boréal et les traces laissées par les feux de forêt dans le parc. En soirée, j’ai fait le petit sentier de La Tour pour aller faire un peu de photo. C’est un petit sentier facile de 1,2 km que j’ai fait en vélo. 

 Le lendemain, nous avons loué des kayaks et nous avons fait le parcours jusqu’au barrage Wabano, un aller-retour de 4 km qui traverse plusieurs milieux aquatiques. Le niveau d’eau était bas et nous accrochions le fond à plusieurs endroits mais ce fut une très belle sortie.

Sur le chemin du retour, le dernier jour, nous nous sommes arrêtés au centre de services Mont-du-Lac-des-Cygnes pour faire le sentier La Chouenne, un sentier intermédiaire de 4,8 km qui nous amène jusqu’à un sommet de 730 m d’altitude avec une magnifique vue sur la vallée et sur la façade du mont Gros Bras. Une super belle randonnée mais qui est par contre très populaire!

2020

Nous avons campé dans le secteur Arthabaska. De nombreuses activités sont offertes dans le Parc National des Grands-Jardins (canot, kayak, vélo de montagne, randonnée). Nous allons habituellement pour y monter le Mont du Lac des Cygnes mais en cet été de covid, nous avions entendu dire que ce sentier est très fréquenté. Nous avons donc choisi de nous louer des kayaks pour en faire sur le lac Arthabaska et nous n’avons pas regretté.

Fait important pour ceux qui sont accros au monde numérique, le parc n’a pas de Wi-Fi (mis à part dans le chalet d’accueil au pied du Mont-du-Lac-des-Cygnes) et le réseau cellulaire est aussi très restreint. Une occasion parfaite pour déconnecter!

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.