Été 2018 - Une semaine à Moscou

 

Du 4 au 12 août 2018, nous avons passé une magnifique semaine dans la ville de Moscou, en Russie. Cela constituait la première étape de notre voyage estivale qui allait se terminer avec un deux semaines à vélo dans les pays scandinaves. L’allée fut quand même long et fatiguant. Nous avions un départ de Québec, et après trois vols (Québec – Toronto, Toronto-Londre et Londre Moscou), nous somme atterris à l’aéroport Cheremetievo, l’un des trois aéroports de Moscou. Nous logions au Art Hotel, avec une bonne partie des autres membres de l’équipe nationale junior d’escalade et de leurs famille. Ce fut une belle occasion de faire plus ample connaissance avec les parents des autres grimpeurs. Les chambres au Art Hotel étaient petites mais propres et  les déjeuners étaient copieux. Le Wi-Fi par contre était pourri.

Mais d’abord, pourquoi Moscou? Nous nous y sommes rendus parce que Zac participait au championnats mondiaux juniors d’escalade. Nous voulions donc l’accompagner et nous en avons profiter pour visiter cette ville qui nous a réservé de bien belles surprises. La température, pendant notre séjour a été magnifique. Beau soleil presque tout le temps. Chaud mais pas trop écrasant non plus.

Nous avons trouvé cette ville vraiment propre et nous nous y sentions en sécurité. Les russes sont des gens très fiers mais qui peuvent nous sembler plutôt froids aux premiers abords. Il est aussi parfois difficile de trouver des informations en anglais. Par exemples, au Planétarium, presque tout est en russe…pas très pratique pour les touristes non russes! Bien que notre hotel n’était pas situé dans le centre ville, ce ne fut pas un problème car le système de tranport en métro est excellent.

Court vidéo résumant notre semaine à Moscou

Généralités sur Moscou

  • Moscou est la capitale de la Russie.
  • Elle compte 12 millions d’habitants, ce qui en fait la ville la plus peuplée d’Europe. Les habitants sont des Moscovites.
  • Moscou est la ville qui abrite le plus grand nombre de milliardaires au monde, position occupée jusqu’en 2007 par New York.
  • L’effondrement du régime communiste s’est fait en 1991.
  • Décalage horaire avec le Québec : 7 heures
  • Moscou est une ville généralement sûre, avec peu de criminalité de rue et aucun quartier réellement “chaud”. Quelques mesures de précaution s’imposent toutefois : Méfiez-vous des pickpockets dans les gares et le métro.

Quelques mots de russe…

  • Dobrii dien (bonjour)
  • Priviet (salut)
  • Spasiba (merci)

Modalités d’entrée à Moscou

Les visiteurs de plusieurs pays dont le Canada doivent obtenir un visa leur permettant d’entrer à Moscou. c’est une procédure assez fastidieuse et quand même dispendieuse pour une famille de 4. Il faut entre autre remplir un formulaire dans lequel on doit lister tous les pays visités dans les 10 dernières années…c’est là que mon blogue m’a été vraiment utile!

Voici ce dont vous avez besoin pour aller visiter la Russie:

  • Passeport valide 6 mois après la date de sortie de Russie, et comportant au moins 2 pages libres
  • Photocopie des pages du passeport où figurent votre photo et votre signature
  • Demande de visa : formulaire en ligne rempli, signé et daté au stylo noir
  • voucher touristique venant d’un prestataire de services, comportant une invitation permettant de faire la demande de visa
  • photo d’identité récente, en couleur, non scannée (dans le style d’une photo de passeport mais un peu différente)

Tout près de notre station de métro “Sokol” qui était à 15 minutes à pieds de l’hôtel.

L’entrée du Média Center au Zaryadye Park , près de la Place Rouge.

Vue de la rivière Moskva, près de la cathédrale St-Basile que l’on peut appercevoir à gauche.

L’incontournable Place Rouge, le Kremlin et les environs

La Place Rouge est un lieu mythique que nous nous devions de visiter. C’est l’une des plus célèbres places du monde et c’est “la” principale place de la Russie. Elle est située près des remparts du Kremlin.  À partir de 1918, la plage Rouge se fait emblème de la révolution communiste, lieu privilégié des défilés et parades militaires. Aujourd’hui, la place Rouge retrouve son ancienne vocation, représentant le cœur historique et politique d’une Russie nouvelle. C’est la seule place de Moscou où la circulation est interdite.

Le Musée historique d’État se trouve dans un bâtiment de style néo-russe au coeur de la Place rouge.

La Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, un bâtiment haut en couleur!

La Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Elle orne également la Place Rouge et est sans doute le symbole de la Russie toute entière dans l’imagination du touriste. Elle a été inaugurée en 1561 par Ivan le Terrible. Selon la légende, pour s’assurer que les architectes ne puissent reproduire pareil chef d’œuvre ailleurs, Ivan leur fit tout simplement crever les yeux!… Cette cathédrale est en fait le regroupement de neuf églises sur une même base. C’est un symbole de l’architecture traditionnelle russe. C’est aujourd’hui un musée. Nous ne l’avons pas visité à l’intérieur. Il semblerait qu’une seule messe par année y est célébrée, le jour de la St-Basile. Elle a été rénovée en 1980 pour les Jeux Olympiques.

La Cathédrale St-Basile-le-Bienheureux.

Vue de derrière, elle est tout aussi belle.

Devant la cathédrale se trouve la statue de bronze élevée à la mémoire de Kouzma Minine et de Dimitri Pojarski .

De jeunes touristes en train de dessiner la cathédrale.

Le Kremlin

Le Kremlin, siège mythique du pouvoir russe, a vu se succéder les régimes les plus hétéroclites. Lieu de couronnement des tsars puis siège du pouvoir soviétique, il est aujourd’hui la résidence du président de la Fédération de Russie. Symbole de la Russie, le Kremlin est une véritable ville-forteresse qui abrite l’ensemble des institutions gouvernementales, des musées et palais, des églises et cathédrales prestigieuses, en bref les plus précieux trésors du pays.

L’église Notre-Dame de Kazan, détruite par Staline en 1936 fut reconstruite en 1990.

La porte de la Résurrection et ses deux magnifiques tours, marque l’entrée de la Place Rouge.

Bas-relief de bronze représentant la bataille de la Moskowa au monument de l’empereur Alexandre le premier dans le Alexander Garden du Kremlin.

Des coureurs dans les rues de Moscou.

Vue de la rivière Moskva avec au loin l’un des 7 gratte-ciel stalinien, l’immeuble d’habitation de la berge Kotelnitcheskaïa

L’église de Saint Georges le Victorieux. Elle semble neuve car elle vient juste d’être rénovée.

La rue piétonnière Nikolskaya, près du Red Square est illuminée de milliers de petites lumières. C’est magique lorsque la nuit tombe!

Le palais en bois du Tsar Alexei Mikhailovich

Le palais en bois du tsar Alexeï Mikhaïlovitch est l’un des sites les plus populaires à Moscou, à l’extérieur du centre-ville. Le palais original comprenait 270 chambres décorées de peintures et de sculptures. Il a été construit en 1667 sans utiliser de matériel de fixation, de clous ou de crochets. Il était composé de 26 bâtiments reliés entre eux par des passages et des halls. L’ensemble du complexe était divisé en parties masculines et féminines. La partie masculine comprenait les chambres de cérémonie, les chambres du tsar et de ses fils, tandis que la partie féminine appartenait à la tsarine et aux filles du tsar.

Le palais en bois que l’on peut visiter aujourd’hui est une réplique construite très récemment (2010) avec les plans architecturaux d’origine. C’est vraiement une construction impressionnante!

Le palais en bois du Tsar Alexei Mikhailovich impressionne avec ses toits aux allures de conte de fées.

Le métro de Moscou

    Le logo du métro de Moscou

Pendant notre séjour à Moscou, nous nous sommes déplacés principalement en métro. Nous nous étions procurés à un coût raisonnable une passe illimitée valide pour la semaine. Après quelque pratiques, il devient assez facile de s’y retrouver même si  le nom des stations et des correspondances, sur le quai, ne sont écrits qu’en cyrillique, sauf dans quelques stations du centre-ville.

Le métro de Moscou est, après celui de Tokyo, le plus fréquenté de la planète. Chaque jour, près de 7 millions de personnes l’utilisent. C’est le mode de transport emblématique de Moscou. Bon marché et très pratique. Les rames qui passent aux 90 secondes permettent d’éviter des embouteillages monstre à la surface.

Les escaliers roulants du métro sont si longs que les usagers tiennent leur droite pour permettre aux pressés de descendre à pied. Ceux-ci s’enfoncent à près de 100 mètres de profondeur. Il faut dire que le métro sert d’abri anti atomique…

C’est un véritable musée souterrain. Ses stations ont été richement décorées par les plus grands artistes soviétiques dans le style de l’architecture stalinienne.

Quelques faits intéressants…

Le métro de Moscou détient le record du monde du respect des horaires. La ponctualité de la circulation y atteint 99,99%. Par ailleurs, aux heures de pointe, l’intervalle entre les rames est de 90 secondes seulement.

Le métro de Moscou est considéré comme le plus beau du monde, 44 de ses 200 stations font partie du patrimoine culturel de la Russie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le métro de Moscou, comme le métro de certaines autres villes du monde, a servi d’abri antiaérien. Jusqu’à 500 000 personnes pouvaient s’y réfugier. Les femmes et les enfants passaient ainsi la nuit dans les wagons laissés à quai.

La station de métro CSKA a été construite à l’occasion de la Coupe du monde de soccer (2018), à la suite d’une pétition des supporteurs demandant une station au nom de leur club.

Les stations, ont un décor soigné qui en fait un des bijoux architecturaux de la ville.

Avec celui de Saint-Pétersbourg, le métro de Moscou est le plus profond du monde. C’est même celui qui possède les plus longs escaliers roulants.

Un centre commercial…pas comme les autres!

Notre hôtel, le Art Hotel était situé à quelques centaines de mètres d’un très grand centre commercial, le Aviapark.

Il s’agit du plus grand centre commercial d’Europe. Tout beau, tout neuf! Cet hyper centre commercial s’étend sur 4 étages (+ de 320 000 m2 de surface commerciale) Impressionnant, un aquarium géant fait les 4 niveaux et au dernier étage on retrouve une patinoire et une aire de restauration comptant plus de 50 restaurants et cafés.

Aviapark c’est 320 000 m² d’espace, avec 261 magasins, 50 restaurants et cafés, des salles de cinémas et pour compléter le tout, un aquarium de 370 000 litres avec plus de 2500 poissons.

Les Championnat mondiaux d’escalade juniors

La raison principale de notre passage à Moscou était la participation de Zac aux Championnats Mondiaux d’escalade Juniors. Ceux-ci se tenaient du 9 au 16 août au Athletics and football hall “CSKA”. Zac participait à l’épreuve de bloc dont les qualifications ont eu lieu le jeudi 9 août.

Ce fut pour lui une expérience mémorable. Représenter le Canada auprès de grimpeurs de tous les pays du monde, ça n’arrive pas tous les jours! Il a très bien grimpé dans ses qualifications, terminant avec une 60ième place. Il a même presque “flashé” le premier problème.

Le 12 août, nous prenons un vol vers Copenhague, où nous attends la deuxième partie de notre voyage de cet été : une excursion en vélo de Copenhague à Oslo. À suivre…

2 commentaires

  1. Lise Poulin

    Merci de nous faire partager ces découvertes, quel voyage des plus intéressants! Bravo Zac pour tes performances!

    Réponse
    • Christine Cimon

      Ça fait plaisir tante Lise! Ce fut vraiment un très beau voyage et la suite en Scandinavie est encore plus belle selon moi…à suivre! Je fais ton message à Zac! xx

      Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.