Été 2018

La Scandinavie à vélo

pays

km de vélo

km de train

km de bateau

De Copenhague à Oslo en vélo ( et quelques km de train)

Le 12 août, nous quittons Moscou pour atterrir à Copenhague, la capitale du Danemark. Nous y avons loué un Air BnB pour 3 nuits, puis, nous débutons notre périple à vélo qui nous amènera jusqu’à Oslo, en Norvège. Nous passerons par la Suède pour y arriver. Avant notre départ, nous avons loué des vélos, sacoches et casques afin d’alléger un peu nos bagages.

Déjà à l’aéroport, nous sentons une grande différence avec l’hospitalité des russes. On se sent les bienvenus et les gens semblent heureux. C’est le jour et la nuit. Malgré sa météo parfois capricieuse, Copenhague est une ville très chaleureuse. Elle tend vers la perfection en ce qui a trait au souci de l’environnement, du bien-être, de l’efficacité et de l’avant-garde. On s’y sent bien!

Notre itinéraire du 15 au 21 août :

Jour 1 : 43 km de vélo

Copenhague (Danemark) à Helsingborg (Suède)

Traversier avant d’arriver à Helsingborg

Jour 2 : 57 km de vélo

Helsinborg (Suède) à Laholm (Suède)

Jour 3 : 75 km de vélo et 97 km de train

Laholm (Suède) à Varberg (Suède) – en train

Varberg (Suède) à Kungsbacka (Suède) – vélo

Jour 4 : 40 km de vélo et 190 km de train

Kungsbacka (Suède) à Goteborg (Suède) – en train

Goteborg (Suède) à Halden (Norvège) – vélo

Jour 5 : Repos à Halden

Jour 6 : 69 km de vélo

Halden (Norvège) à Moss (Norvège)

Jour 7 : 63 km de vélo

Moss (Norvège) à Osla (Norvège)

Jour 8 : Visite de Oslo

Jour 9 : Visite de Oslo et retour en bateau

Copenhague, capitale mondiale du vélo

Avec ses 454 km de pistes cyclables (des pistes cyclables sont présentes dans la majorité des rues de Copenhague) et ses feux de circulation synchronisés à la circulation à vélo aux heures de pointe, Copenhague a de quoi séduire les cyclistes du monde entier. Ici, la vie se déroule à vélo.

Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse beau, c’est sur deux roues que les Copenhaguois font leurs courses et se rendent au travail, à la garderie, à l’école. En fait, 52 % des habitants s’y déplacent à vélo alors qu’un maigre 29 % des ménages affirment posséder une voiture. La ville peut même se vanter de compter plus de bicyclettes que d’habitants.

Les efforts de Copenhague afin de créer une ville cyclable ont porté leurs fruits : en 20 ans, la circulation à vélo a augmenté de 68 % dans le centre de la ville. Au centre-ville de Copenhague, on trouve désormais davantage de vélos que de voitures.

13 août Le parc Tivoli Garden

Avant d’entreprendre notre périple de vélo, nous prenons une journée pour visiter le parc d’attraction Tivoli Garden. Ce parc, vieux de plus de 170 ans, est le deuxième plus ancien parc d’attraction au monde. Il a inspiré le premier parc Disney aux États Unis.

Mais il a quelques particularités qui le rendent unique en son genre. D’abord, il est au centre-ville de Copenhague, juste à côté de la gare centrale. Ensuite, c’est un parc d’attractions mais c’est aussi un magnifique jardin historique où l’on fait vivre de nombreuses traditions.

Pour ce qui est des manèges, les Jardins de Tivoli vous offrent les grands classiques des meilleurs parcs d’attractions, des montagnes russes et des manèges aux noms aussi évocateurs que le Démon ou le Vertigo qui vous permet d’atteindre les 100 km/h.

Nous prenons un train pour nous rendre du Air BnB qui est à Gentofte, jusqu’à Copenhague.

Copenhague, paradis mondial du vélo

On aime beaucoup notre petit Air BnB scandinave avec ses décos Ikéa!

Le parc d’attractions Tivoli Garden : un oasis de verdure au cœur de Copenhague.

Les gars se préparent à décoller dans la Golden Tower

Tivoli est l’attraction la plus populaire du Danemark.

La journée avant notre départ, nous sommes allés récupérer nos vélos de location chez Baisikeli. Nous les avions contacté avant notre départ car la quantité de vélos de touring est limitée. Nous avions d’inclus dans notre location : les vélos, supports à sacoches, deux sacoches chaque, support à bouteille, cadenas, kit de réparation et casque. L’équipement était en parfait état. Ils avaient pris nos grandeurs quand on avait réservé et tout était prêt à notre arrivé.

C’est ici, à Baisikeli, que nous avons loué nos vélos de touring. Très bon service.

15 août 

De Copenhague à Helsingborg (43 km de vélo)

Le 15 août au matin, la température est superbe. Le soleil est là, il ne fait ni trop chaud, ni trop froid et tout le monde est en forme pour débuter ce périple. La route qui nous mène jusqu’au traversier nous fait tout d’abord passer par des banlieues puis, nous nous dirigeons vers la côte pour longer l’eau pendant une quarantaine de kilomètres. La route est magnifique et nous nous arrêtons dans le port de Rungsted Havn pour dîner. Le genre de lunch que nous mangerons tout le long du voyage est  : des biscottes de type Wasa, du fromage, des viandes froides, du humus, des fruits.

Arrivés à Helsingor, nous embarquons sur un traversier qui nous amènera quelques km plus loin, à Helsinborg. Nous sommes maintenant rendus en Suède. Nous nous rendons à l’Auberge de jeunesse où nous avons réservé une chambre puis Denis et moi allons visiter un peu la ville d’Helsingborg et en particulier la tour médiévale Kärnan qui est tout ce qui reste d’une forteresse bâtie il y a 700 ans. Du haut de la tour, on a une superbe vue de la ville.

Pause diner dans le petit port de Rungsted Havn.

Dans une petite rue d’Helsingborg.

En montant vers la tour de Kärnan.

Restauration d’une gargouille dans une tour médiévale à Helsingborg.

Vue de la ville d’Helsingborg du haut de la tour médiévale Kärnan.

16 août

De Helsingborg à Longholm (57 km de vélo)

Départ de Helsingborg après notre déjeuner inclus à l’auberge de jeunesse. Nous roulons environ 57 km puis nous nous arrêtons à Laholm pour passer la nuit dans un bed and breakfast champêtre. Nous y rencontrons un couple d’Allemands qui fait aussi un voyage de vélo.

 Jusqu’à maintenant, tout va bien.Voyager à vélo nous permet de prendre le temps d’apprécier les paysages. Nous passons par toutes sortes d’endroits : des zones urbaines, résidentielles, des cours d’écoles, des champs d’agricultures, des bords de mer…On en voit de toutes sortes.

Pause diner entre Helsingborg et Laholm.

Arrivés à Laholm, nous repartons Denis et moi pour faire une petite épicerie. Celle-ci est près de la mer.

Notre petit bed and breakfast champêtre à Laholm.

17 août

De Longholm à Kungsbacka (75 km de vélo et 97 km de train)

De Laholm, nous prenons un train jusqu’à Varbergen Les trains sont conçus pour pouvoir embarquer des cyclistes avec leurs vélos. Il y a un emplacement où nous laissons nos vélos à bord du wagon, puis, nous nous installons confortablement pour environ une heure de train.

Arrivés à Varbergen, nous commençons notre ride de vélo du jour, environ 75 km à faire. Nous roulons principalement sur la route pour vélo Kattegat (lien). Il s’agit de la véloroute de la Mer du Nord qui offre 370 km de paysages côtiers uniques. Aujourd’hui par contre, la température est plus ou moins de notre bord. Il vente, il fait frais et on a droit à quelques averses.

Nous arrivons enfin à Kungsbacka et nous nous installons dans notre chambre au Best Western. Kungsbacka est une jolie petite ville dont j’ai découvert la place centrale en allant faire un peu de photo après avoir dévoré une énorme pizza.

En attendant le train que nous avons pris de Bastad à Vargberg

Pause diner sur la Kattegat. 

Supposément que c’était une pizza pour 3 personnes

Volvo est un constructeur suédois d’automobile et son siège social se trouve à Göteborg (à 40 km)

Église sur la place centrale de Kungsbacka.

18 août

De Kungsbacka à Goteborg (40 km de vélo)

De Goteborg à Halden et (190 km de train)

En partant de Kungsbacka, nous roulons 40 km pour atteindre Goteborg et y prendre un train jusqu’à Halden, une belle petite ville située près de la frontière suédoise. En descendant du train à Halden, il pleut vraiement beaucoup. Nous allons faire une petite épicerie avant de repartir sur nos vélos et monter une bonne côte jusqu’à notre Air BnB qui est situé près de la forteresse de Fredrickson.

Nous avions choisi cette ville pour notre jour de repos afin de pouvoir y visiter une forteresse historique datant du XVII e siècle. 

18 août – De Kungsbacka à Goteborg (40 km)

De Goteborg à Halden en train (190 km)

19 août – Jour de repos à Halden

20 août – De Halden à Moss (69 km)

21 août – De Moss à Oslo (63 km)

22 et 23 août – Visite de Oslo

24 août – Copenhague

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.