Été 2015 – Capri, la Dolce Vita italienne

par | Août 18, 2015 | été 2015, Italie

Capri, la bellissima!

Lors de notre séjour sur la côte Amalfitaine, nous avons passé une journée inoubliable sur l’Ile de Capri. Quelle foule par contre!

Cette île de 6 kilomètres de long par 3 de large est située dans la baie de Naples, en face de la péninsule de Sorrente. Connue depuis l’Antiquité pour sa beauté, elle est un lieu de villégiature dès l’époque romaine. Tout au long de l’histoire de l’île, elle a été la favorite des empereurs romains, des riches artistes et de célèbres, écrivains. Elle reste l’un des lieux incontournables à voir en Méditerranée.

Nous avons pris un traversier de Sorrento à Capri. Nos billets étaient achetés d’avance. La traversée prend environ 20 minutes mais ce fut suffisant pour donner le mal de mer à Samuel qui était déjà fragile après avoir fait la route de Santa Agatha à Sorrento. À notre arrivée à Capri, nous avons donc dû attendre un bon moment avant que ça se replace pour lui. Ça nous a laissé le temps de planifier notre journée. Nous avons décidé de faire notre visite à pied, de nous rendre à Capri et de là, faire quelques randonnées.

Nous prenons donc le funiculaire pour monter jusqu’au village de Capri qui est accroché à la colline. Le village en lui-même est très touristique mais tout de même charmant.

En se baladant dans les petites rues de Capri on se rend vite compte que sa réputation très jet set est bien méritée.

À gauche, la route qui monte jusqu’à Capri

Une petite rue étroite de Capri

Le port de Capri

Tour de l’horloge sur la Piazzetta sur l’île de Capri

Le funiculaire nous transporte en 5 minutes de la Marina Grande au centre de Capri. Nous arrivons à la station piazza Umberto. La Piazza Umberto est le quartier le plus célèbre de l’Ile de Capri et est situé dans le centre historique de la ville. C’est la place centrale du village de Capri et le départ de nombreuses petites ruelles commerçantes…

Un des éléments principal de la place est la tour de l’horloge, qui est souvent associée à l’île de Capri.

Cette minuscule piazzetta est un passage obligé car tous les chemins de Capri passent par cette place. Elle est agitée et exubérante. Il faut la voir et vite partir découvrir les véritables trésors de l’île. C’est bling bling mais on s’en fout…les petites rues nous transportent dans un monde de luxe c’est vrai mais dans une une superbe île aussi.

En partant de la Piazzetta, nous prenons le sentier côtier qui nous fait voir le sud est de l’île et ses décors spectaculaires. Nous nous rendons jusqu’à l’Arco Naturale, cette surprenante arche naturelle de près de 20 mètres de haut qui surplombe la côte orientale de Capri. Malheureusement, à cause de travaux, des échafaudages nous coupaient la vue et nous n’avons pas pu descendre jusqu’à sa base.

La promenade est très agréable et on a plusieurs magnifiques vues sur Capri et la mer. On découvre ensuite les Faraglioni, trois rocs emblématiques de Capri, d’une centaine de mètre chacun. La boucle s’achève avec le belvédère de Tragara et sa vue sur la petite baie de Marina Piccola.

Arco Naturale, l’arche naturelle.

À notre retour, le secteur du port de Capri est envahi de touristes et il fait une chaleur étouffante. Nous tentons de nous trouver une place pour nous étendre un peu sur la plage en attendant le bateau mais les gens sont cordés comme des sardines. Nous prenons enfin le bateau qui nous ramène à Sorento, contents de notre visite mais un peu étourdis par autant de touristes et de villas de luxe. Nous ne regrettons pas notre visite mais la partie que nous avons le plus appréciée est le petit bout du sentier côtier qui était un peu moins peuplé.

Et oui, maintenant, Capri, c’est fini!

Une dernière vue du port de Capri avant de reprendre le bateau pour Sorento.